Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Quelles technos choisir pour développer son application ?

Avec la multitude de choix de technologies actuelles, il peut sembler difficile de choisir la bonne et la plus optimale lorsqu’on veut développer notre propre application mobile. Dans cet article, il sera question de démystifier les choix de logiciel d’aujourd’hui pour choisir la meilleure lorsque le temps viendra.

Certes, cet article sera dédié aux programmeurs plus juniors, mais il est important de bien comprendre la base pour faire un choix éclairé.

Pour commencer, voici quelques pistes à suivre pour créer une application efficacement.

  1. Visiter des sites web tels que GoodBarber, Siberian ou Appligo
  2. Bien nicher le domaine dans lequel on veut axer nos efforts (restauration, sport, jeux vidéo, etc.)
  3. Faire une liste de fonctions principales qu’on cherche à retrouver dans l’application
    1. Faire une liste de fonction «cool» à avoir même si elles ne sont pas obligatoires. Cela permettra de voir l’étendue approximative que l’application pourra prendre.
  4. Il faut garder le contenu de l’application à jour. Ainsi, il faut planifier de pouvoir modifier facilement le contenu.
  5. S’inscrire aux services de publication d’application (IOS et Android)

Le type d’applications de nos jours.

À savoir que l’ensemble des applications produites de nos jours seront divisées sous deux branches. Les Progressive Web App ou les applications de type Natives.

  • Les PWA sont les applications qui sont similaires entre le mobile et le site web existant. Principalement, elles s’ouvrent sous un navigateur web même via les smartphones.
  • Les applications natives sont ce que l’ensemble de la population recherche. Elles sont téléchargeables via les boutiques d’applications telles que Apple store et google play store.

Quelles applications choisir pour développer l’application de votre choix?

Python

  • Open source.
  • Interprété côté serveur et non compilé.
  • Utilisé principalement pour le développement web et de jeux vidéos.
  • Aussi utilisé pour les interfaces utilisateurs graphiques.
  • Notamment été utilisé pour le développement de YouTube, Instagram et Spotify.
  • Le langage de programmation le plus facile à apprendre.
  • Plusieurs outils de fonctionnalités pour en faciliter la programmation.
  • Considéré comme l’internet des objets puisqu’une multitude de plateformes telle que Rasberry Pi sont basées dessus.

Désavantages

  • Plus lent que les scripts compilés.
  • Design à désirer
  • Nécessite plus de tests que l’ensemble des langages
  • Peu adapté pour le développement de logiciels pour mobile.
  • Les erreurs n’apparaissent que lors de la mise en marche.

JAVA

  • Très connus
  • Facile de trouver des DIY
  • Utilisé pour créer et faire fonctionner des applications pour ordinateurs
  • Utilisés sur l’ensemble des supports numériques
  • Les développeurs de ce langage sont très en demande
  • Langage en constante évolution

Désavantage

  • Consomme plus de mémoire que le C++
  • Simulations lentes
  • Langage relativement difficile à apprendre (sans être le plus difficile)

C

  • L’un des plus vieux langages.
  • Langage de programmation impératif d’usage général.
  • Supporte la programmation structurée, les récusions ainsi que les variations de lexique.
  • Utilisé pour les systèmes d’exploitation, le développement logiciel et le hardware.
  • Permets de développer des applications pouvant fonctionner sur différentes plateformes sans trop de modifications.
  • Assez simple, peut donc être implantés dans presque toute les microprocesseurs modernes.
  • L’ensemble des langages de programmation en sont des dérivés. Lorsqu’on maitrise ce langage, les autres deviennent plus faciles à apprendre.

Désavantages

  • Aucun mécanisme de vérification concernant l’exécution
  • Ne supporte pas la programmation orientée objet.

C++

  • Langage de programmation orienté objet (découle du C)
  • Considéré comme le meilleur langage lorsqu’il s’agit de créer des applications à grande échelle.
  • Utilisé pour développer des moteurs de recherche, des jeux vidéo, des logiciels et des systèmes d’exploitation.

Désavantage 

  • Langage de programmation très dure à apprendre.
  • Très complexe.

JavaScript

  • Utilisé comme langage de script côté client.
  • Retrouvé dans les d Devantures de site web, les outils analytiques et les widgets.
  • Très facile a apprendre.
  • Peut être utilisé avec d’autres langages.
  • Ses fonctions peuvent être exécutées immédiatement.

Désavantage

  • Peut-être exploité comme brèche de sécurité.
  • Interprété différemment selon les navigateurs.

C#

  • Puissant et flexible.
  • Logiciels et applications divers
  • Grand répertoire de fonctionnalités..
  • Structure basée sur le C.
  • Transférable vers d’autres langages de programmation.
  • Très en demande sur le marché.

Désavantage

  • Difficile à apprendre.
  • Aucune capacité multiplateforme.

Ruby

  • Langage d’usage général.
  • Orienté objet.
  • Dynamique et réflectif.
  • Utilisé pour des interfaces utilisateur graphiques, applications web et de développement web.
  • Bon langage pour les débutants.
  • Très facile à apprendre.
  • À une bibliothèque D’outils et de fonctionnalités bien fournies.
  • Bonne communauté active

Désavantage

  • Il est lent.
  • Difficile de trouver de la bonne documentation sur ce langage.
  • Application moins performante qu’avec JAVA.

PHP

  • Langage de script côté serveur.
  • Utilisé pour du développement web, mais aussi comme usage général.
  • Facile à apprendre
  • Fonctionne bien avec les bases de données, les systèmes de fichiers, les images et bien plus.

Désavantage

  • Plus lent que ces concurrents
  • Gestion des erreurs à désirer
  • Souvent mal utilisé puisqu’il est considéré comme un langage de novice.

En espérant que ce court article vous ait éclairé un peu sur les avenues à prendre pour le développement de futurs langages de programmation à prendre pour vos futures applications.

Merci de nous suivre chaque semaine.

Voici quelques autres articles forts intéressants!

DIY 2 – Un routeur SPA en JavaScript

Cinq pratique pour rester un bon programmeur 

DIY 1 – Créer de A à Z un module Angular

Nous avons soif à écrire tout ce contenu. Profitez-en pour nous payer une bonne bière!

Source : https://www.genie-inc.com/langage-de-programmation-choisir/

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 13 autres abonnés