Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Comment faciliter l’adoption de technologie dans votre organisme

Il est vrai que le temps urge lorsque nous parlons d’adoption de technologie dans votre organisme.

Il est maintenant rare de trouver une entreprise qui n’a pas de présence sur le web et qui n’a pas d’outil technologique adapté à ses besoins. Cependant, il en reste encore qui ne savent pas par où commencer. C’est pour cette raison que nous énumérerons quelques éléments importants à prendre en considération pour les retardataires numériques.

Choisir la bonne technologie

Il ne s’agit pas de choisir la meilleure technologie, la plus performante et encore moins celle qui est à la mode au moment que vous recherchez. Mais il faut plutôt choisir celle qui permettra à votre organisation d’atteindre ses objectifs.

Principalement, lorsqu’il est temps de choisir une technologie, il faut s’assurer que cette dernière ne nécessite aucun changement majeur au niveau des processus de votre organisation, mais plutôt qu’elle s’adapte à ceux-ci.

En plus du choix de technologie, vous devrez aussi choisir l’entreprise avec laquelle vous voudrez faire affaire. Puisque c’est avec eux que vous ferez affaire du début à la fin et qui pourra vous supporter en cas de problème. Il est conseillé d’évaluer l’expertise, la notoriété et les résultats passés.

Enthousiasme envers cette technologie

Bien que souvent la décision est tirée des dirigeants qui en comprennent l’avantage, il faut que les utilisateurs aussi en voient les bienfaits. Puisque ces derniers pourraient se montrer méfiants ou même s’y opposer.

Il faut s’assurer que les principaux acteurs qui devront utiliser la plateforme comprennent les raisons et bénéfices qui poussent leur organisation à changer de procédé. En d’autres mots, quels seront les impacts positifs sur leurs qualités de vie au travail et quelles sont les améliorations qui y seront apportées.

Un pas à la fois

Lorsque le retard lié au virage numérique est remarqué par l’entreprise, il n’est pas rare de voir cette dernière en faire trop à la fois. La pire des erreurs est de vouloir s’attaquer au problème en même temps. Ce qui souvent résulte par l’acquisition de multiples gadgets technologiques qui demeureront dans la plupart des cas inutilisés.

La clé du succès réside donc dans l’adoption de technologie une étape à la fois. Lorsque vous avez choisi ce que vous voudrez, la mise en place se doit d’être faite graduellement. Que ce soit module par module ou logiciel par logiciel. Ainsi, chacun des acteurs impliqués pourront évoluer à leur rythme et demander du support au bon moment.

Impliquer les utilisateurs pilotes

Il faut savoir que la compréhension de la technologie est unique à chaque individu. Il faut éviter que l’implantation d’outils technologique creuse un écart important entre les néophytes et les passionnés.

Les dirigeants du virage numérique doivent identifier un porteur de nouveauté. Ainsi, cette personne responsable de tester les nouvelles fonctionnalités sera dévouée à résoudre les problèmes et faire en sorte que ses coéquipiers adhèrent aux changements actuels et futurs.

Pour terminer

Il faut s’assurer que vous avez des acteurs prédéfinis qui seront en position de sortir les bienfaits d’un tel virage. L’intégration d’une nouvelle technologie dans la culture de l’organisation se fait graduellement grâce au dévouement de chacun. Il faut donc s’assurer que les étapes mentionnées précédemment sont respectées pour que le tout se fasse le plus facilement possible.

Vous avez aimé l’article ?

Parlez-en, aimez notre page et partagez nos articles. Vous êtes notre gaz!

 

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 30 autres abonnés