Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Connaissez-vous les 5 meilleures pratiques Agiles ?

L’entreprise pour laquelle vous travaillez à faire un virage agile depuis quelques années, mais vous vous demandez si les pratiques utilisées sont adéquates et réellement considérées de tel ?

Dans cet article, il sera question de remettre en avant-plans les meilleures pratiques à garder en tête pour s’assurer que vous restez vers le droit de chemin.

1. Structurer les sprints autour de livraison modulaire et quantifiable.

Il faut garder en tête le principe du sprint qui se résume à découper le projet en livrables successifs   de logiciels opérationnels. Bien évidemment, la question se pose : opérationnel jusqu’à quel niveau ?

Certes, il n’est pas facile de réduire le périmètre de déploiement dans le but d’unifier les équipes surtout lorsqu’il est existant avec un ancien système. Cependant, une solution existe. Structurer les sprints en double boucle : Des sprints mineurs sans faire de mise en production dans le but d’itérer la conception de la solution et des sprints majeurs avec des déploiements successifs sur un périmètre qui s’élargit au fur et à mesure.

2. Le rôle primordial du product owner

L’implantation des opérationnels, plus particulièrement des Key users garantit la prise en compte des contraintes opérationnelles plutôt que celle mise sur papier à la base. C’est pour cette raison que le rôle du product Owner est aussi important. Il faut une personne-ressource apte d’aider à la constitution ainsi qu’à la priorisation des fonctionnalités à développer. Cette personne-ressource s’assure du leadership et dispo d’une vision globale équilibrée entre les aspects fonctionnels, techniques et organisationnels.

3. Instaurer un sprint 0

Définir des processus de gestion nécessite la coordination de plusieurs personnes que nous pouvons réunir sous forme d’ateliers de travail afin de définir les spécifications globales du projet.

L’idée est de créer un sprint 0 très court avec un petit comité pour déterminer d’avance les enjeux, les orientations ainsi que les choix de technologies sur les processus à venir. Le rôle de l’expert à ce moment consiste à identifier rapidement les besoins qui permettront de choisir les meilleures solutions pour mener le projet à bon terme.

4. Faire preuve de paresse intelligente

Effectivement, l’un des plus gros problèmes qui peut se retrouver sur un projet s’est de se retrouver avec un trop grand nombre de livrables. Puisque nous avons peur du vide de nature, il n’est pas rare de remplir le projet à chaque étape de livrables. Ce qui signifie trop souvent qu’à chaque étape du projet, l’équipe retravaille sur de nouveaux livrables ce qui ralentit grandement l’évolution du projet. L’idée principale reste d’avoir un même et unique document sur le cadrage de nos processus et de l’enrichir au fur et à mesure de l’avancée du projet. Ce document sera la bible du projet et va permettre de passer de 20 livrables à 1 ou 2.

5. Mettre en place des rituels

L’agilité est de base l’adaptation aux changements. Dans cette optique, le suivi d’un plan rigide est voué à l’échec. L’agilité étant plus interactive, participative et ludique permet de travailler sur du concret. Voici deux exemples qui sont plus que bénéfiques dans un monde agile.

  • La gestion de projet visuelle : Carte Kanban ou outils connexes pour mettre visuellement l’avancement et les besoins du projet.
  • Les réunions quotidiennes stand-up de 5 à 15 minutes pour aider l’échange entre les acteurs du développement.

Pour terminer, l’agilité est l’une des merveilles du XXI siècle. Cela permet d’axer les efforts sur les fonctions essentielles totalement adaptées au contexte et aux besoins du client. Il s’agit de la façon la plus efficace d’amener un projet à terme en gardant nos troupes motivées. Bien évidemment, quelques entreprises sont réticentes aux changements, mais avec les avantages d’une telle procédure, ce n’est qu’une question de temps avant qu’elle soit adoptée.

PS : Les auteurs ont soifs! Profitez-en pour nous offrir une bonne bière!

Abonnez-vous pour plus de nouvelles sur le monde des TI !

Source :

6 bonnes pratiques pour un Service Management agile

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 13 autres abonnés