Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

4 bonnes pratiques en gestion de projet

Bien que les entreprises soient de plus en plus nombreuses à faire un virage agile, il faut savoir que certains aspects ne sont pas à négliger pour une bonne gestion de projet. Avec ces outils, il sera plus facile de  s’assurer de mener à terme les projets et de garder les employés heureux et productifs.

Nous avons décidé d’énumérer certaines pratiques nécessaires pour garder en vue l’horizon.

Éliminer la notion de hiérarchie. 

Dans une équipe solide, chaque membre doit se retrouver sur un pied d’égalité avec ses confrères et consoeurs. C’est pour cette raison que l’appellation de chef de projet a changé pour d’autres termes tels que Scrum Master. Il ne doit plus y avoir de notion de hiérarchie ou d’autorité. Ainsi, on retire l’avantage que chacun peut apporter ses idées, ses envies et que tout le monde a le droit de se faire entendre.

Mettre l’humain au centre du projet

L’une des meilleures pratiques dans la gestion de projet est sans aucun doute de mettre l’humain au centre du projet. Malheureusement, trop souvent des méthodologies de travail oublient cet aspect plus qu’important et se concentrent uniquement sur la rentabilité et la gestion du temps pour arriver à livrer le projet.

Chaque intervenant travaillant sur le projet ne doit pas uniquement être considéré par ses compétences. Ils ne sont pas des outils. Il faut comprendre que la réalité de chacun est bien différente et que chaque journée est unique et directement reliée aux émotions de ceux-ci. Ainsi, il faut focaliser sur l’être humain plutôt que sur ses compétences. 

Arrêtez de vouloir tout planifier.

Peu importe le temps mis à la planification du projet, il sera pratiquement impossible de tout planifier et de ne rien oublier. Le client peut décider de changer d’idée, un problème technique peut survenir et les imprévues peuvent s’accumuler. C’est principalement pour cette raison qu’en agilité, les projets sont décortiqués en sprint d’une semaine. Ainsi, il est plus facile de rectifier le tir en une semaine plutôt qu’à la fin du projet.

La communication avant tout

Il est vrai que travailler en équipe n’est pas toujours facile. C’est à ce moment qu’un bon chargé de projet se démarquera d’un autre en divulguant uniformément les informations à tous les membres de l’équipe. Il est impératif que chacun sache ce que les autres font, les outils qu’ils maîtrisent. De cette façon, il sera plus facile pour chacun d’aller chercher l’aide nécessaire et les intervenants seront plus portés à coopérer. 

Comme vous l’avez remarqué, l’humain a encore bien sa place. Il faut que les projets soient humanisés et que chacun porte une attention particulière aux conditions quotidiennes de leurs pairs. Les projets les plus intéressants sont ceux où tout le monde se respecte et se sent à sa place. 

En espérant que cet article vous ait plu. Merci pour votre lecture. Commentez, aimez, parlez de nous! Vous être notre gaz.

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 30 autres abonnés