Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Trois outils d’amélioration indispensables pour votre PME

Il arrive parfois qu’un projet prenne de l’ampleur au point d’y perdre la tête. Cependant, il faut savoir que beaucoup d’outils existent pour parvenir à en améliorer son processus. Ainsi, il est possible d’adapter nos efforts et nos résultats selon le projet, les résultats escomptés et l’équipe de travail. Voici donc une liste d’outils permettant d’améliorer le processus de création de votre entreprise.

Pour faire une entrée en la matière, il faudra comprendre le concept du LEAN qui vise à améliorer continuellement les organisations en éliminant le gaspillage tout en respectant les exigences du client en termes de délais, coûts, qualités et réactivité. Le but est de fournir au client ce qu’il veut au moment qu’il en a besoin avec la Qualité demandée au bon prix. En résumé, cette philosophie veut dire :

Moins

  • de gaspillage
  • de temps de production
  • de fournisseur
  • de bureaucratie

Plus

  • De connaissance et d’implication des employés
  • De capacité, de flexibilité et d’agilité de l’entreprise
  • De productivité
  • De succès à long terme

Pour y arriver, plusieurs outils sont à votre disposition. Voici les meilleurs pour y parvenir.

  1. La roue de Deming

 

Plan : Préparation à l’action

  • Impliquer les acteurs
  • Choisir le champ d’expertise
  • Communiquer les besoins

Do : Déployer les caractères collectifs, dynamiques et ordonnés de l’action.

  • Élaborer les protocoles et recueillir les données.

Check : comprendre et vérifier les résultats

  • Analyser les écarts
  • Rechercher les causes

Act : agir pour améliorer la production future

  • Élaborer des plans d’action et réévaluer les lacunes.

Le but de cette technique est de standardiser les résultats. Il faut donc mettre en place notre PDCA dans le but d’augmenter nos standards de production. Une fois que les résultats sont atteints, il suffit d’en refaire un deuxième en augmentant nos standards. Le but étant de s’assurer une amélioration continue.

Pour arriver à améliorer de la sorte nos résultats, il est préférable d’améliorer un problème à la fois et de répéter le même cycle pour chaque étape. Nous appelons ce processus le Kaizen.

 

  1. Le Kaizen

Il permet de résoudre un problème en particulier dans votre processus.

 

Le but du Kaizen est :

  • D’augmenter la productivité au travail
  • Minimiser le gaspillage
  • Diminuer les coûts
  • Simplifier les étapes d’un processus
  • Standardiser ou ajouter de la valeur à un processus lié à un service/produit.

Ainsi, le but ultime du Kaizen est d’atteindre la qualité totale

  1. Même s’il s’agit d’une utopie, il est recommandé de viser l’excellence.

 Voici donc les étapes de la réalisation de cet outil

  • Repérer l’élément à améliorer
  • Former une équipe pour réaliser le projet
  • Valider le problème
  • Trouver une piste de solution reliée au problème
  • Planifier et mettre en place
  • Évaluer les résultats
  • Commniquer l’amélioration à adopter
  • Progresser vers le résultat

 

  1. Diagramme de Pareto

La base de ce principe est que souvent 20% des défauts causent 80% des erreurs.

Par exemple :

  • Microsoft a noté qu’en fixant 20% de la plupart des bogues repérés, 80% des erreurs ont été éliminés.
  • 20% des criminels font 80% des crimes
  • 20% du personnel représentent 80% des ventes

Grâce à cette théorie, il est possible d’éliminer plus facilement les problèmes en lien avec notre productivité.

Il faut créer une feuille de  données pour pouvoir recueillir notre 80/20.

Exemple :

Une fois les données recueillies, il suffit d’ordonner les résultats et déterminer le pourcentage de chaque catégorie.

Exemple :

Déterminer le pourcentage cumulé que représente chaque catégorie

Exemple :

Construire un diagramme

Exemple :

Analyser les résultats

  • Répéter au besoin pour chaque unité de mesure choisie
  • Apporter des solutions pour régler le problème
  • Refaire sur une base régulière pour s’assurer d’éliminer le 20% des problèmes les plus importants.

En espérant avoir amélioré votre processus décisionnel, plusieurs autres outils sont utilisés pour arriver à améliorer nos processus. On se donne rendez-vous dans quelques semaines pour la suite de l’article.

D’ici là, si vous aimez lire ce que nous faisons, suivez-nous sur nos plateformes sociales, abonnez-vous à notre blogue et tant qu’à y être, payez-nous une bonne bière!

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 13 autres abonnés