Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Réalité d’un recruteur TI en temps de pandémie

Voilà 2 ans déjà qu’un virus a changé notre façon de vivre et de travailler. Dans un contexte où la pénurie de main-d’œuvre prenait déjà beaucoup de place!!

Il y a deux ans, nous étions tous (ou presque) à la recherche de solutions pour recruter la fameuse licorne dont tout le monde parle.

Je me  demandais comment trouver ce fameux  mouton à 5 pattes que tout le monde cherche, cette légende qui raconte qu’il y a sur le marché un candidat extraordinaire qui est à l’écoute du marché!! Alors, comment faire pour qu’il me remarque, qu’il me choisisse et surtout comment faire pour le rendre heureux!!???

Et puis le télétravail est arrivé, fini le contact réel et place au virtuel. À ce moment, j’ai dû revoir tous mes principes de base. Recruter, accueillir et intégrer un nouveau collaborateur devenait  une nouvelle manière de se démarquer et une nouvelle course commençait !!

Le recrutement…

Même si c’était déjà mon terrain de chasse, les différents réseaux sociaux et sites d’emploi sont devenus  mon nouveau bureau virtuel. En d’autres mots, je me suis numérisée pour me reproduire sur le web.

J’allume mon ordinateur, premier réflexe: faire le tour de tous mes sites d’affichages à la recherche de pistes d’avancement. Combien de candidats ont accepté mon invitation, combien ont répondu à mes messages, est-ce que je me suis suffisamment démarquée dans cette course aux multiples vues?

J’ai une réponse  !! YES!!!! Ok je lui réponds! Mais pourquoi accepterait-il ma rencontre plutôt qu’une autre…

Allez, je me lance, je vais essayer de lui faire un message un peu différent, un message qui se démarque de ceux qu’il reçoit habituellement, et puis j’attends…

OHHHH, il a accepté qu’on se rencontre, c’est mon jour de chance… ou alors c’est mon message ?? Dilemme… est-ce que je n’utiliserais pas ce message à chaque fois? Il marche alors pourquoi pas? Mais, NON, je veux faire la différence alors, je ne serai pas ce recruteur qui envoie 150 fois le même message et qui une fois sur deux oublie de changer le nom, prénom ou qui dit bonjour Monsieur alors qu’il s’adresse à une femme.

En attendant, j’ai organisé notre rencontre via Microsoft Teams / Google Meet ou autre nouveaux outil qui fait désormais partie de mon quotidien. Mon fond d’écran est placé et j’ai mon café à la main (ça fait plus convivial) JE SUIS PRÊTE. Le candidat est là nous commençons notre discussion, chacun de nous regarde le retour de sa caméra (on ne s’est jamais autant regardé qu’en ce moment). 

L’entrevue se passe bien, il m’annonce qu’il a déjà eu 10 rencontres et 3 offres, le stress monte, je lui présente notre entreprise en laquelle je crois et je sais que chez nous il sera heureux. Je sais toutefois que cette rencontre n’est que le début d’une grande bataille.

Nous avons de beaux projets, l’offre que je lui fais correspond à ses attentes et miracle il accepte mon offre (ne me dites pas que vous ne faites pas un grand cri de joie quand votre candidat dit “OK j’accepte!”) 

L’intégration

Ça y est, nous avons un nouvel ami, je rentre maintenant dans la phase de l’expérience employé.

Il y a deux ans, je lui aurais fait faire un tour des bureaux, je lui aurais présenté ses futurs collègues, j’aurais organisé une journée d’intégration et je l’aurais invité à manger un repas en équipe. Tout ça avec l’objectif de lui présenter nos projets, nos clients et les objectifs de l’entreprise. Tout ça afin qu’il soit certain, à la fin de sa première journée, qu’il a fait le bon choix et qu’il va être heureux avec nous.

Mais ça, c’était il y a 2 ans… 

Alors, comment je fais aujourd’hui et comment je passe le message avec la même énergie pour obtenir le même résultat? 

Beaucoup de questions et peu de temps pour y répondre, alors je m’adapte. Je fais des essais, je discute beaucoup avec mes collègues, je regarde ce que font les autres et puis je m’améliore de semaine en semaine pour que finalement mon expérience employés devienne celle qui correspond le plus à nos valeurs.

Je reste à l’écoute de mes collègues, de leurs idées bonnes ou non, car au final on est tous dans le même bateau, dans cette nouvelle réalité ou je vais travailler avec mes enfants à la maison, dans ma chambre d’amis qui est devenue mon bureau…et puis ma réalité est la même que celle des autres, alors je ne suis pas si différente.

Je pense justement que cette ouverture d’esprit ainsi que cette transparence continueront à faire la différence lorsque je dis que chez nous on est une famille pour vrai!!!

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 30 autres abonnés