Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Le recrutement international pour les TI

Le recrutement en 2021

Ce n’est plus un secret pour personne, le monde des TI a connu un engouement sans précédent au courant des dernières années. Les entreprises commencent de plus en plus à comprendre le potentiel et les bénéfices qu’apporte un département en informatique. La demande pour ses profils a augmenté et le recrutement est de plus en plus féroce. De nos jours, il n’y a pas un développeur qui n’a pas au minimum 5 annonces de recrutement dans son LinkedIn. Dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre en technologie de l’information que nous vivons actuellement en Amérique du Nord, les départements de recrutements font face à un problème ; trop de recruteurs et peu de candidats. Certaines entreprises ont alors décidé de se retourner vers un recrutement basé sur des ressources à l’international. 

Le Québec et la France

Étant une province francophone, il est logique pour les recruteurs de commencer leur recherche de candidat dans un pays où l’on parle le français. La France est l’endroit idéal pour dénicher des profils intéressants qui pourraient correspondre au besoin de l’entreprise, d’autant plus qu’elle n’est pas aux prises avec une pénurie de main-d’œuvre comme peut l’être le Québec .  De plus, en 2008, les gouvernements français et québécois ont conclu une entente en matière de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles ce qui fait en sorte que les qualifications des travailleurs sont reconnues. Cela permet de faciliter la transition pour le candidat et son intégration dans l’entreprise. 

 

 

Les candidats étrangers

Bien évidemment, il n’y a pas que la France qui est un endroit ou l’on peut rencontrer (virtuellement) des gens motivés et prêts à s’investir dans une entreprise. Plusieurs pays d’Amérique du Sud peuvent également avoir des candidats de qualités ! Bien que les démarches peuvent être plus longues, ces candidats ont autant le droit de venir intégrer le Canada. En prenant le programme du volet de talents mondiaux, une entreprise peut même accélérer le processus, si le candidat se qualifie pour les exigences de ce programme. L’entreprise doit cependant prendre des engagements avec le gouvernement québécois. Ces engagements correspondent à faire de la formation dans différentes institutions et prendre des obligations de recrutement. Il est également important de savoir que lorsqu’une entreprise fait immigrer un candidat au Québec, celle-ci doit garantir son intégration dans la communauté via des cours d’apprentissage de la langue française. Bien évidemment, il y a plusieurs endroits dans le monde ou l’on parle déjà le français, pas seulement la France et le Québec. 

 

Le recrutement peut s’avérer difficile lorsque le contexte de pénurie de main-d’œuvre est présent. Les entreprises ne doivent pas avoir peur de se tourner vers d’autres alternatives pour combler leur besoin. Certains candidats vont même devenir des piliers de votre entreprise. Ce genre de profil est présent partout à travers le monde, il suffit de le trouver et pour cela, il faut commencer par le chercher !

Vous avez aimé notre article?

Aimez-le, partagez-le et parlez-en! Vous êtes notre gaz!

 

 

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 32 autres abonnés