Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Comment préparer son entreprise à une éventuelle récession

Pour débuter, il est important de comprendre ce qu’est une récession.

Une récession est une baisse significative de l’activité économique qui s’étend de quelques mois à quelques années.

Certains rapports indiquent que depuis la première récession économique enregistrée en 1797, il y en aurait eu 47 de plus qui se seraient passées jusqu’à aujourd’hui.

Même si une récession est inévitable, nous pouvons espérer que les économistes modernes soient en mesure de prédire, avec plus de précision le moment auquel cette dernière frappera.

Cependant, il reste impossible de prédire la durée et la gravité de cette dernière.

Voici donc 5 conseils pour limiter l’impact de la prochaine récession sur votre organisation

Maintenir, agrandir et améliorer vos relations d’affaires

Il en va de soi, ce qui ramène le revenu de votre organisation est, sans aucun doute, les relations qu’elle a avec les différentes parties prenantes. Que se soit vos clients, employés ou vos fournisseurs, il faut les chérir. Collectivement, elles peuvent faire la différence.

Si vous établissez une bonne relation avec vos clients, ces derniers penseront à vous pour le futur, et ce même si les temps sont plus durs. Il en va de même pour vos employés. Soyez à l’écoute et fidélisez-les pour les garder pendant un temps de crise.

Diversifiez votre offre

La base de toute entreprise prospère est sa capacité de s’adapter et de diversifier ses offres.

Il est suggéré d’étudier votre offre et d’en sortir les éléments que vous pourriez ajouter afin que certains puissent rester en demande pendant une crise à venir. Vous aurez plus de chance de continuer vos activités que toutes autres entreprises monoproduit ou monoservice.

La raison est simple. Une entreprise diversifiée a un flux de revenus diversifié.

En d’autres mots, ne mettez pas vos œufs dans le même panier. Adaptez-vous aux changements et prévoyez-les.

Protégez votre trésorerie

La trésorerie d’une entreprise est ce qui a de plus important lors d’une récession. Il faut diminuer les dépenses au minimum et garder votre flux monétaire le plus élevé. Il faut donc faire preuve de prudence en ce qui concerne les dépenses à venir afin de garder la tête hors de l’eau.

Garder votre personnel au minimum

Bien que le sentiment de licencier ses employés soit le pire pour un gestionnaire, en période de récessions et de ralentissement des activités commerciales, c’est ce à quoi vous pourriez faire face.

Il est important de maintenir en permanence vos affectifs au minimum, le temps que la situation se régularise.

Advenant le cas où vous devez absolument engager de nouveaux employés, tentez de les choisir à temps partiel ou à titre de pigiste. Ainsi, il sera plus facile de vous occuper de la charge de travail à venir sans nécessairement mettre à risque votre entreprise et la famille de vos employés temps plein.

Au final

Rien ne peut garantir l’intensité de la récession qui nous percutera. Cependant, il est possible de minimiser les impacts en mettant en place certaines restrictions.

Gardez en tête que de maintenir, agrandir et entretenir vos relations d’affaires, diversifier votre offre, protéger votre trésorerie et garder votre personnel au minimum pourrait vous permettre de passer au travers des tempêtes à venir.

Après tout, vaut mieux faire un pas par en arrière que de mettre la clé dans la serrure.

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 29 autres abonnés