Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

Cinq pratiques pour éliminer les retards de paiements

L’article de la semaine ne traite pas sur les TI, mais bien sûr l’entrepreneuriat. Plusieurs entreprises en démarrage se retrouvent prises avec des retards de paiements venant de certains de leurs clients. Ces retards peuvent nuire au bon fonctionnement de l’entreprise puisqu’il est souvent question du fonds de roulement et des paies.

Voici donc 5 conseils pour éliminer les retards de facture.

1.Vérifiez vos données clients

Assurez-vous d’être bien à jour avec les coordonnées de vos clients. Il faut vous assurer que l’adresse postale ne change pas. La meilleure solution pour éliminer les erreurs est d’avoir les coordonnées d’une personne qui travaille au sein de l’entreprise.

Nous vous conseillons l’utilisation de logiciel CRM pour la tenue de votre bottin client.

2.Bien annoncer les pénalités de retard

Sur votre facture, il faut obligatoirement que le taux de pénalité attendu en cas de retard y soit indiqué.

Les pénalités peuvent être fixées à un taux légal de 10% de la somme due. Il est conseillé de mettre cette information bien à la vue sur votre facturation pour que ces frais soient visibles par votre client. N’oubliez pas de mettre les délais à respecter pour éviter les intérêts.

3. La facture

Il faut envoyer la facturation le plus rapidement possible pour que le client puisse la traiter dans les délais raisonnables. Plusieurs entreprises ont plusieurs structures entrepreneuriales et le délai de traitement peut varier. C’est principalement pour cette raison qu’il est conseillé d’envoyer la facture rapidement.

4. Proposez plusieurs moyens de paiement

Il est conseillé d’offrir aux clients de multiples possibilités pour les paiements. Ainsi, pour certains il sera plus rapide de vous payer par dépôt direct tandis que d’autres vont préférer l’envoi postal. Ce qui est conseillé ici, c’est de permettre à chaque client de choisir sa façon de payer idéale pour minimiser les retards.

5. Proactivité

Il ne faut pas être timide quand il est temps de relancer le client. Si le paiement tarde, retourner vers le client quelques jours après l’envoie du paiement pour lui rappeler amicalement des dates déchéances du paiement. Il ne faut pas attendre la journée limite puisqu’à ce moment, il sera trop tard pour éviter le possible retard. Nous vous conseillons d’utiliser un outil CRM pour cet effet.

Il n’y a pas de mode d’emploi pour se faire payer à temps. Mais en suivant ces cinq étapes, il vous sera plus facile de faire le suivi avec vos clients et par le fait même de minimiser vos pertes reliées aux retards de paiement. Il y a plusieurs autres façons de procéder, mais en suivant ces 5 étapes, vous pourrez rapidement exercer vos droits s’il y a une faute de paiement.

N’hésitez pas à nous faire part de vos procédures et de vos histoires, commentez, aimez, partagez, vous êtes notre gaz!

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 19 autres abonnés