Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

5 trucs que les meilleurs programmeurs maîtrisent en entrevue.

Il est temps de mettre votre orgueil de programmeur de côté.

Lorsque vous êtes à la recherche d’un nouvel emploi, il existe toujours une portion du processus de sélection qui est dédiée à l’évaluation de vos compétences techniques. Même si vous êtes de nombreux programmeurs, souvent, d’autres candidats sont intéressés par le même poste que vous.

Malgré vos années d’expérience, il faut être en mesure d’évaluer vos connaissances sur les principes de base ainsi que l’évaluation de votre pensée critique. Il est donc normal que malgré  vos années d’expérience, les recruteurs vous passent en test.

C’est l’étape la plus intéressante du processus d’embauche. C’est à ce moment, qu’on se rapproche le plus de la réalité du travail, ainsi, il devient facile de comprendre comment le candidat agira en mandat. À cette étape du recrutement, il est impossible pour le candidat d’avoir des réponses préparées. Bien qu’exigent, c’est plus payant et véridique comme façon de procéder.

Voici nos recommandations pour votre prochain entretien. 

Identifier la question derrière la question

La réalité est que souvent, le candidat qui sera retenu en entrevue sait déjà la réponse au problème. Souvent, les ressources ne poussent pas leur réflexion assez loin. Mais, comment se différencier de ces candidats, si tout le monde connait la réponse ?

L’idée est de savoir qu’elle est l’intension derrière la question. Si votre solution au problème est logique, il ne suffit pas de le nommer, mais de l’expliquer. Puisque l’interviewer cherche à savoir votre niveau de compréhension.

Voici les 5 points souvent évalués.

  • La compréhension de base des concepts théoriques
  • Les habiletés de communication
  • La rigueur du candidat pour la résolution de problème
  • Le choix d’outils et méthodes
  • La débrouillardise

Posez des questions complémentaires

Une question technique courte est pratique courante. N’hésitez pas à dénicher les informations volontairement cachées par l’interviewer. Posez des questions. Le réflexe de l’ensemble des programmeurs sera de résoudre le problème par eux même. Mais l’idée derrière ce genre de questions est de vous ramener en situation de clientèle. Que ferez-vous s’il vous manque des informations ?

Sachez que si les questions sont vagues, vous pouvez demander des détails supplémentaires sans perdre de point. 

Expliquez votre raisonnement

C’est sans aucun doute le conseil le plus difficile à suivre, mais ce conseil s’avère être le plus payant.

Prenez le temps de vous faire une idée sur la question avant de répondre. Mais, lorsque le temps sera venu de donner vos idées, expliquez par quels cheminements mentaux vous avez passé avant de donner votre réponse. 

Gardez en tête que l’interviewer cherche à tester votre logique et votre raisonnement. De cette façon, il lui est possible d’identifier les éléments auxquels vous apportez le plus d’importances. C’est principalement pour cette raison qu’il faut ouvertement parler de votre processus mental.

 Apportez une deuxième solution

L’ensemble des problèmes posés ont plusieurs solutions et une multitude de mauvaises. Votre premier réflexe sera sans aucun doute de trouver une solution fonctionnelle. Cependant, pourquoi ne pas parler des autres solutions envisagées pendant votre réflexion ? Expliquez pourquoi elles n’ont pas été retenues. Ainsi, vous démontrez à l’interviewer que les problèmes peuvent être approché de plusieurs façons. 

Révisez vos bases

Prenez du temps pour la préparation de votre entrevue. Avec le stress et dans le feu de l’action, les éléments théoriques appris depuis longtemps peuvent vous échapper. Vous connaissez probablement les classiques : patrons de conception, langage de programmation, algorithme, etc. Mais, plusieurs candidats se font prendre puisque ces notions sont souvent enfouies très loin.

Il faut donc garder en tête que si vous êtes en entrevues pour un poste c’est que : 

  1. Vous intéressez le recruteur
  2. Le poste est intéressant
  3. Vous n’êtes pas le seul à vouloir travailler pour cette organisation

Il vaut mieux être trop préparé que de laisser passer l’emploi de vos rêves.

N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et sur notre blogue! 🙂

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 16 autres abonnés