Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

4 pièges à éviter lors de la création d’une entreprise

Nous entendons souvent les gens mentionner leur intérêt pour l’entrepreneuriat. Ces derniers désirent souvent se partir en affaire pour y trouver une certaine liberté et pour y faire le travail de ses rêves. Cependant, être entrepreneur comporte son lot de risques qui souvent, peuvent ne pas être planifiés ou gérés. C’est pour cette raison que nous vous parlerons de 4 pièges à éviter lors de la création de son entreprise.

Garder tout pour soi-même

Souvent, nous entendons les personnes nous indiquer qu’ils ont une super idée, sans vouloir l’exposer. Trop d’idée prend la poussière sans jamais y voir le jour. Garder pour soi son idée amène deux problématiques.

  • Elle empêche d’être confronté à un avis extérieur ce qui empêche l’idée de prendre de s’améliorer et d’éviter des pièges qui ont peut-être déjà été vécus.  Un entrepreneur qui trouve son idée innovante peut parfois être trop obnubilé par cette dernière et n’y voir que les avantages sans se pencher sur les risques réels.
  • Cela empêche aussi la clarification de cette dernière. Parler de son idée, c’est se pratiquer à l’expliquer. En d’autres mots, c’est la rendre le plus intelligible possible. Cet exercice est profitable puisqu’en l’expliquant, il sera plus facile de vous rendre compte qu’il manque un lien entre vos idées et la réalité. Ceux à qui vous présenterez votre idée vous poseront des questions auxquelles vous n’aurez pas pensé. Comme il est impossible de penser à tout, voyez cette pratique commune une opportunité de vous améliorer.

Ne pas avoir de stratégie claire

Avant de se tirer dans le vide, il est important de mettre en place une stratégie précise et claire, principalement, des prévisions de croissance. Il faut savoir que votre plan d’affaires est indispensable puisqu’il est la clé de la voûte ainsi que la ligne directrice de votre projet. En suivant ce plan, vous serez en mesure de garder le bon chemin et de rassurer vos futurs investisseurs et collaborateurs.

Les risques d’une croissance trop rapide :

  • Parfois lorsque le développement des activités se fait trop rapidement, les entrepreneurs se verront échouer, car ils ne sont pas prêts à surmonter le succès de leur entreprise.
  • Lorsqu’une croissance trop rapide se fait remarquer, les entrepreneurs se retrouvent avec des problèmes reliés à une trésorerie insuffisante.
  • Manque de temps pour former son personnel adéquatement

Faire attention aux marchés choisis

Souvent l’herbe parait plus verte ailleurs. Cependant, de nombreux futurs entrepreneurs tombent dans ce piège et se ruent vers un marché inconnu aux facettes dorées.

Mais viser un marcher qui est inconnu, c’est courir le risque de sous-estime ce que ça prend pour entrer dans ce marché. Le manque d’expérience jouera contre vous. Il faut savoir que les concurrents sont probablement des experts et que de débarquer dans un monde inconnu expose tout entrepreneur à de grands risques puisqu’ils sont en terrain inconnu.

Être trop impatient

Les investisseurs confirment qu’il faut avoir toujours plus de clients pour qu’une entreprise se fasse entendre et bénéficie d’un investissement adéquat. Ce qui fait que les jeunes entreprises s’empressent de développer leur clientèle. Cependant, si vous ne faites qu’axer vos efforts sur votre croissance, vos produits ou services en souffriront.

Chacune des entreprises évolue à son rythme. Il faut vous fixer des objets de croissance basés sur la trajectoire d’entreprises similaires à la vôtre. Il vous sera plus facile de miser sur les bons objectifs.

Pour faire croitre son entreprise, il faut connaitre le marché que l’ont veut attaquer. Il faut aussi partager notre idée avec les gens qui nous entourent afin d’écouter leurs conseils et de peaufiner notre idée. Puis, la patience est une qualité qui permettra à votre projet de résister au temps et de voir le jour.

Si vous avez aimé, parlez-en, partagez-le et aimez notre page.

Vous êtes notre gaz!

 

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 32 autres abonnés