Appuyez sur Entrée pour voir vos résultats ou Echap pour annuler.

4 cas d’utilisation spéciaux de Google Analytics

Un site web, c’est d’abord et avant tout un outil. Que ce soit pour un site informationnel qui présente votre entreprise ou une application web commercialisable, en passant par une plateforme de vente en ligne, il y a toujours un bût marketing derrière. Aujourd’hui, je voudrais vous présenter 4 cas d’utilisation spéciaux de Google Analytics pour les développeurs.

1. Les pages vues

Par défaut, Google Analytics va tracker toutes les pages vues, pour autant qu’il y ait un déchargement/chargement complet de la page. Il existe par contre certains cas spécifiques où il pourrait être utile d’obtenir une entrée de page vue :

  1. À l’ouverture d’une fenêtre modale
  2. Lors d’une navigation « inter-page » (anchor links)
  3. Lors d’une navigation personnalisée (ex. : les étapes d’un wizard en JavaScript)
  4. Si vous avez une application monopage (Single Page Application ou SPA)

Pour ce faire, il faut simplement ajouter ce bout de code :

2. Mesurer les comportements

Puisque GA est d’abord et avant tout un outil marketing, c’est assez important de savoir le comportement de l’utilisateur dans l’application. Ce qu’on cherche à savoir, c’est s’il y a un bottleneck quelque part dans le processus. Les pages vues peuvent nous aider à bien comprendre quelles pages sont les plus vues, mais ça ne nous indique pas ce qu’ils font à l’intérieur d’une page spécifique.

Google Analytics nous offre heureusement un outil pour y parvenir. Un événement GA se définit par une action avec une valeur et une catégorie. Clarifions… Supposons que vous avez un formulaire d’inscription et vous voulez mesurer ce que l’utilisateur fait. On pourrait alors vouloir tracker tout le remplissage des champs et avoir une vision claire advenant le cas où une question spécifique pourrait bloquer le processus d’inscription (ex. : une question trop personnelle comme le salaire annuel).

Pour ce faire, ajouter un listener sur onchange :

* Important : Vous ne devez pas envoyer de valeur nominative (nom, prénom, courriel, date de naissance, etc.) à Google Analytics. Lisez les conditions d’utilisation.

3. Vérifier la clarté des questions d’un formulaire

Une autre raison qui peut causer un bloquant marketing est au niveau des validations des données d’un formulaire. Par exemple, si vous avez un champ « date de naissance », mais que les règles de validation ne sont pas celles que l’utilisateur s’attend, notamment au niveau du format.

En utilisant le principe décrit au point ci-avant, nous pouvons envoyer l’information à GA pour nous permettre de savoir si certaines règles de validation causent problème, en utilisant onchange et les événements personnalisés :

À peu près de la même façon, vous pouvez aussi valider directement un formulaire au complet en vous attachant à l’événement onsubmit d’un formulaire :

4. Obtenir les erreurs JavaScript

Advenant le cas où une erreur JavaScript surviendrait pour un cas spécifique, il peut être intéressant d’avoir une entrée dans Google Analytics pour nous permettre de mesurer, par exemple, le pourcentage d’erreur lors d’un processus spécifique. Pour ce faire, il faut un gestionnaire global d’erreurs pour attraper les erreurs non-traitées et les logger :

Conslusion

Aujourd’hui, vous avez appris comment utiliser Google Analytics pour des cas plus poussés que simplement les vues de pages. Vous avez appris à vous mettre en place des outils qui seront utiles pour votre équipe marketing et votre équipe de développement.

Bien sûr, GA permet encore beaucoup plus. Je crois par contre qu’il est pertinent pour un développeur de connaître quelques trucs pratiques à faire cette librairie.

Est-ce que j’en ai oublié? Vous en connaissez d’autres? Je veux les connaître! Utilisez les commentaires ci-dessous 🙂

Merci de partager nos article chaque semaine. Vous êtes notre gaz.

Suivez-nous par courriel!

Saisissez votre adresse courriel pour vous abonner au blog d'Ezo et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 30 autres abonnés